Pourquoi isoler ?

Suite à l’augmentation constante des coûts de l’énergie, beaucoup de ménages se dirigent vers des solutions énergétiques alternatives.

On oublie souvent un point prioritaire à traiter, l’isolation thermique de votre foyer.
Une bonne isolation de votre maison aura un impact direct sur votre consommation énergétique.

L’isolation est à la base d’une maison économe et moderne. Les normes thermiques ne cessant de progresser, améliorent la qualité de l’isolation. De plus, l’apparition de nouvelles technologies sur le marché a permis de maximiser l’efficacité de l’isolation des murs, des combles, des châssis et vitrages. Il existe d’ailleurs une multitude de manières d’améliorer l’isolation de son habitation.

L’objectif est de gérer la température intérieure pour offrir un certain confort tout en réduisant de manière efficace la quantité d’énergie dépensée. Ceci est vrai en hiver mais également en été, une bonne isolation permettra d’obtenir une température intérieure agréable même en période de fortes chaleurs.

Changer sa chaudière ou placer un poêle si l’habitation est mal isolée n’a pas grand intérêt. Nous vous conseillons premièrement de faire réaliser un audit énergétique de votre habitation par un professionnel (PEB). Vous aurez ainsi un aperçu des éventuels points faibles de l’isolation de votre maison.

 

Les bénéfices d’une bonne isolation 

Le but d’une bonne isolation est bien entendu de diminuer les pertes de chaleur mais d’autres bénéfices peuvent être pris en compte :

  •        Au niveau de l’acoustique, une bonne isolation thermique vous permettra d’améliorer l’isolation sonore.
  •        L’isolation aide à la réduction des ponts thermiques et évite ainsi des problèmes d’humidité. De plus, les isolants offrent un confort thermique général en évitant les zones froides.

C’est une économie à long terme et un confort immédiat !

Zones de déperdition thermique 

Voici la répartition des pertes de chaleur par poste dans une habitation :

  • Toiture 30 %.
  • Murs 25 %.
  • Air Renouvelé 20 %.
  • Vitres 13 %.
  • Sols 7 %.
  • Ponts thermiques 5 %.

La principale source de pertes de chaleur sont les combles avec 30%. Malheureusement cette partie n’est soit pas correctement soit pas du tout isolée.

En général, vous pourrez isoler cette partie vous-même si vous êtes un peu bricoleur. Les matériaux adéquats (laine de verre ou minérale, …) se trouve facilement dans les magasins spécialisés.

 Maison neuve ou rénovation 

Dans une maison neuve, l’isolation complète des murs est désormais obligatoire à l’inverse d‘une maison à rénover.

Malheureusement dans une rénovation, les coûts de remise à niveau de l’isolation seront parfois plus conséquents. Vous pourrez cependant, réaliser ces travaux à votre rythme et en fonction de vos moyens.

Vous pourrez dès lors faire un plan d’isolation sur plusieurs années afin d’éviter de débourser la totalité en une fois.


 Les subsides possibles 

Aujourd’hui, toute rénovation nécessitant un permis d’urbanisme doit respecter des seuils minimums d’isolation. Cependant, l’Etat vous propose une multitude de subsides pour vous aider financièrement à réaliser vos travaux de mise en conformité.

Notez que le non-respect de ces exigences peut entraîner des amendes de plusieurs milliers d’euros.

N’hésitez donc pas à isoler au-delà des prescriptions. Non seulement vous serez récompensé financièrement, mais en plus vous anticiperez les futures législations plus exigeantes.

Vous souhaitez connaître à quels types de primes énergétiques vous pouvez prétendre? Cliquez sur ce lien.

Découvrez les autres articles de notre blog